Maternité & grossesse, Santé

Doit-on éviter le sexe pendant la grossesse ?

gros ventre de femme enceinte

Le sexe est un sujet tabou pour de nombreuses personnes, d’autant plus lorsqu’il concerne la femme enceinte. Entre la libido qui joue aux montagnes russes et un corps que l’on ne reconnaît plus, il y a de quoi être déstabilisée. À cela vient généralement s’ajouter la peur de blesser le fœtus et de provoquer une fausse-couche précoce. La plupart des couples craignent pour leur bébé et n’osent plus continuer les galipettes. Qu’en est-il réellement ? Doit-on faire preuve de chasteté lorsque l’on attend bébé ?

Le sexe pendant la grossesse peut-il blesser le bébé ?

À moins d’aimer les ébats démesurément sportifs, non, avoir des rapports intimes pendant la grossesse n’est pas dangereux pour le bébé. Il est en sécurité dans l’utérus, le col et le bouchon muqueux étant d’excellents barrages naturels. Quelle que soit la taille du pénis de votre conjoint, il est impossible qu’il aille donner des coups dans la tête de votre futur enfant. Quant au simple fait de faire l’amour, non, votre bébé ne s’en souviendra pas plus tard. Par contre, il profitera pleinement des bienfaits du corps détendu de sa maman… Au lieu de vous torturer l’esprit avec toutes ces craintes, profitez plutôt de vos hormones en fête et de votre sex-appeal pour prolonger les moments sous la couette ! Après la naissance il est généralement plus difficile de trouver du temps pour son couple et pour ce genre de moments intimes.

Dans quels cas doit-on éviter de faire l’amour enceinte ?

Il existe quelques contre-indications au sexe pendant la grossesse, mais rassurez-vous, votre médecin ou gynécologue vous aurait déjà prévenue si vous deviez vous abstenir de tout câlin. En cas de suspicion d’accouchement prématuré, il sera recommandé de s’en tenir aux préliminaires et d’oublier toute pénétration. Un col dilaté est un col favorable à l’accouchement, et si la grossesse n’est pas assez avancée dans le temps, il existe un risque d’accouchement prématuré. On considère un nouveau-né comme prématuré s’il naît avant 8 mois et demi de grossesse, soit 37 semaines d’aménorrhée.

Du sexe, oui, mais toujours consenti !

Gardez à l’esprit que le sexe, pendant, avant ou après la grossesse doit rester un plaisir partagé. Si votre conjoint se fait un peu trop insistant alors que votre libido est en berne, expliquez-lui calmement que votre état de femme enceinte ne durera pas éternellement. Il doit comprendre que vous ne pouvez malheureusement pas contrôler l’impact des hormones sur votre libido et vos envies. Vous portez tout de même son enfant et allez lui offrir le plus beau cadeau de sa vie, cela mérite bien quelques concessions !

Laissez un commentaire