Astuces Beauté, Maternité & grossesse

Comment éviter les vergetures pendant la grossesse ?

Au cours de la grossesse, le corps de la femme évolue et change très rapidement. Mise à rude épreuve, la peau subit des tensions et des vergetures ne sont pas rares. Même avec les meilleurs soins préventifs, il est impossible d’éviter tout risque de vergetures. Alors, que peut-on faire pour limiter les « dégâts » ?

Prévenir et atténuer les vergetures : mode d’emploi

La peau est faite de tissus cutanés élastiques, mais elle ne peut pas s’étirer à l’infini. À un certain stade, elle finit par « craquer », comme c’est très souvent le cas lors d’une grossesse. Il n’existe pas de recette miracle capable d’empêcher cela, mais des solutions naturelles nous aident à prévenir et à atténuer les vergetures.

Les huiles végétales pour limiter les vergetures

Nourrir la peau et l’hydrater est le meilleur moyen d’éviter de voir apparaître trop de vergetures en cours de grossesse. Pour cela, on trouve des crèmes spécifiques dans le commerce, mais leur composition laisse souvent à désirer. Pour aider la peau à s’assouplir de manière naturelle, on peut choisir de l’hydrater avec des huiles végétales naturelles ! Noix de coco, macadamia, argan, karité, rose musquée, avocat, etc. Il est d’ailleurs possible de les mélanger. Dans l’idéal, optez pour une huile végétale naturelle bio et vierge. Elle s’applique en massage, et ce matin et soir.

Limiter les démangeaisons pendant la grossesse et après l’accouchement 

 Lorsque la peau s’étire, elle a tendance à provoquer des démangeaisons. Utiliser des huiles végétales pour hydrater la peau est un bon moyen de les éviter, ou de les réduire. En effet, pour réduire les démangeaisons, il faut accompagner l’étirement de la peau avec des soins naturels et adaptés. Vous pouvez aussi utiliser une crème grasse bio, si vous le souhaitez. Si les démangeaisons persistent ou s’intensifient, consultez un médecin ou un dermatologue. En effet, elles peuvent être le signe d’une cholestase gravique. En cas de doute, n’attendez pas et consultez un médecin !

Laissez un commentaire